Zoom du moment

Photographie du site des rochers du Carnaval à Uchon (1T 279)

Un carnaval...pas comme les autres !

 D'étranges rochers granitiques

Un amas de blocs rocheux aux formes insolites, défiant les lois de l’équilibre, au bout du chemin menant à un point de vue sur le Morvan et la vallée de l’Arroux : ce sont les rochers du Carnaval à Uchon.

En 1939, deux membres de la Commission départementale des sites et monuments naturels (Arthur Morgand, archiviste départemental de Saône-et-Loire et Gabriel Jeanton, archéologue mâconnais) se rendent à Uchon pour visiter le site des ruines de l'ancien château féodal et de l'église. Cependant, frappés par la singularité des environs, ils décident de demander la protection de la concentration de rochers atypiques du Carnaval. Requis le 22 janvier 1940, le classement interviendra le 28 juillet 1941 et va permettre la conservation des mégalithes à l'instar du cèdre d'Azé (1932), des grottes de Rizerolles (1933) ou encore de la cascade de Brisecou à Autun (1909) et bien d'autres sites en Saône-et-Loire.

 

Pourquoi ce classement ?

Au début du XXème siècle, la Société pour la protection des paysages, créée en 1901, s'associe au Touring Club de France pour demander un élargissement de la loi de 1897 sur les Monuments Historiques, aux « monuments naturels et légendaires », mettant en évidence la fragilité des paysages face à l'essor de l’industrialisation et qu’ils mériteraient d’être sauvegardés car constituant un patrimoine commun.

Un équilibre entre le développement des activités humaines et la protection de la nature et des paysages est alors trouvé : la loi du 21 avril 1906 institue la protection « des monuments naturels et des sites » sur le modèle des monuments historiques, avec deux niveaux de protection (site inscrit ou site classé). Celle du 2 mai 1930 renforce son application et précise les critères d’un site pour être protégé (scientifique, pittoresque, artistique, historique ou légendaire).

Les sites retenus peuvent être des éléments isolés (rochers, fontaines, cascades, sources, grottes, arbres), de vastes espaces naturels (îles, forêts) ou des lieux liés à des événements anciens ou des légendes.

 

Retrouvez les inventaires des documents relatifs au classement des sites et monuments naturels conservés aux Archives départementales de Saône-et-Loire ici et !