Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > Découvrir > Espace éducatif > Ateliers numériques > La presse en Saône-et-Loire au XIXème siècle

Découvrir

La presse en Saône-et-Loire au XIXème siècle

Au XIXème siècle, les journaux en Saône-et-Loire connaissent une évolution étroitement liée au contexte national de la législation sur la presse.

Au début du XIXème siècle, les journaux politiques n’existent pas. Seuls des « petites affiches ou journaux d’annonces judiciaires » paraissent. En 1823, on compte trois brochures de ce type à Mâcon, Chalon et Charolles, éditées par les imprimeurs de ces villes, respectivement : Chassipollet, Dejussieu et Simonin.

Les premiers journaux politiques, soumis à autorisation préalable, apparaissent dans les années 1830 avec le Drapeau tricolore, le Journal de Saône-et-Loire et le Patriote de Saône-et-Loire. Ces trois titres voient leur nombre doubler à la veille de la Deuxième République. L’année 1848 s’illustre par l’arrivée d’un nouveau journal de circonstance, intitulé la Révolution de 1848, mais la parution s’arrête en 1856.

Il faut attendre la fin du XIXème siècle pour voir les titres se multiplier. Tout commence en 1868, lorsque le Second Empire assouplit les mesures restrictives sur la presse. Cela continue avec la Troisième République et la loi de 1881, qui libère la presse. En 1882, la Saône-et-Loire recense treize titres et en 1890, une vingtaine de journaux sont diffusés sur le département, sans compter les publications savantes, les bulletins religieux et agricoles.

Le vocabulaire du journal

Manchette : c’est le haut de la page de Une. C'est là qu'on trouve "l'état civil" du journal : son nom et son logo, la date du jour, le numéro, le prix...

Editorial : c’est un texte de réflexion et de commentaire rédigé par le rédacteur en chef ou le directeur de la rédaction, qui réagit à une actualité ou réaffirme l’orientation du journal (le type d’infos données (actualités, analyses, feuilletons), le ton (sérieux, humoristique), le thème (sport, culture, généraliste…)

Ventre : Partie située au beau milieu de la page, entre la tête en haut et le pied du journal en bas. Article en général important.

Chapeau : Texte d'introduction qui “coiffe” un article, généralement présenté en plus gros, et en caractères gras. À mi-chemin du résumé et de l'accroche, il concentre en quelques lignes l'essentiel de l'information.

Oreille : à droite et à gauche de la manchette, il s’agit souvent d’un titre encadré renvoyant en page intérieure, ou d’une publicité.

Pied (aussi appelé rez-de-chaussée) : partie basse de la une. Pour des articles moins importants.

Appel : annonce en première page d’un article qui est publié à l’intérieur du journal.


Espace personnel