Contributions de particuliers à la mémoire de la Première Guerre mondiale

En novembre 2013, une soixantaine d’institutions patrimoniales, dont les Archives départementales de Saône-et-Loire ont participé à «La Grande Collecte» de documents personnels sur la Première Guerre mondiale, organisée à l’initiative des Archives de France, de la Bibliothèque nationale de France, de la Mission du centenaire et d'Europeana 1914-1918.

Cet appel, lancé au public afin de valoriser les archives privées de cette époque et de partager ce trésor de mémoire, notamment par une mise en ligne des documents prêtés ou donnés, a connu un vif succès. Que tous les participants soient ici vivement remerciés.
C'est le résultat de cette opération qui est présenté dans cette rubrique.

Une sélection de documents de chaque contributeur est également consultable sur les sites www.europeana14-18.eu et www.lagrandecollecte.fr  

Nous vous invitons également à découvrir un autre exemple de partage et de valorisation de la mémoire locale sur la Première Guerre mondiale à travers l'initiative d'une publication et d'une transcription collaborative du carnet de guerre de Jean Marin, soldat de Saône-et-Loire. 
 

Résultats 701 à 725 sur 1559 :   <<<151617181920212223242526272829>>>

1559 résultats - Nombre de résultats par page :

Bazin, Pierre/Bazin, Henriette

Lettre envoyée par Pierre Bazin, soldat de la 51ème compagnie du 15ème escadron de train, originaire de La Chapelle-Naude, à son épouse Henriette, datée du 15 mars 1917. Cantonné aux environs de Salonique (Grèce), il rapporte avoir reçu un colis, demandant l'envoi de son rasoir et de papier à lettre, et compare la région de Salonique au "désert du Sahara". Il donne quelques conseils à son épouse concernant la coupe du bois de l'exploitation agricole familiale, mentionne sa lassitude, et joint à sa lettre une fleur de Salonique.

Bazin, Pierre/Bazin, Henriette

Lettre envoyée par Pierre Bazin, soldat du 64ème régiment d'infanterie territoriale, originaire de La Chapelle-Naude, à son épouse Henriette, datée du 24 juin 1915. Cantonné à proximité de Paars (Aisne), Pierre Bazin dit avoir subi un intense bombardement depuis quelques jours, et déplore les conditions d'hygiène déplorables dans lesquelles il vit. La région dans laquelle il se trouve a subi d'importants dégâts, et il a hâte d'être de repos dans trois jours.

Bazin, Pierre/Bazin, Henriette

Lettre envoyée par Henriette Bazin, résidant à La Chapelle-Naude, à son mari Pierre, soldat du 64ème régiment d'infanterie territoriale, datée du 10 décembre 1915. Elle indique avoir reçu la visite de son frère, qui est mobilisé mais se contente d'acheminer les vivres, lors d'une permission, rapportant à son père du tabac et une bague.

Sur le même papier à lettre figure la réponse de Pierre Bazin, datée du 13 décembre 1915, dans laquelle il témoigne de ses difficiles conditions de vie sur le front, les périodes de service alternant avec d'autres périodes consacrées aux travaux qui l'occupent du matin au soir et lui laissent peu de temps pour correspondre avec sa famille.


Bazin, Pierre/Bazin, Henriette

Lettre envoyée par Pierre Bazin, soldat du 51ème régiment du 15ème escadron du train, originaire de La Chapelle-Naude, à son épouse, Henriette, datée du 12 février 1917. Il y fait état de son arrivée à Salonique après cinq jours et cinq nuits de transport, et témoigne de l'aspect cosmopolite de la population du camp où il se trouve (Français, Serbes, Anglais). Les conditions de vie sont décrites comme difficiles en raison de fortes températures le jour, du gel la nuit, du manque d'eau, du vin et du tabac coûteux et de mauvaise qualité. De nombreux soldats souffrent de fièvre. Il demande à Henriette de lui envoyer du tabac ainsi que du papier à cigarette, et de l'alcool de menthe. Il l'informe enfin qu'il ne demandera pas de permission car la mer est alors trop dangereuse.

Barraud, Henri

Récit de Bernard Chatard sur Henri Barraud, son parrain et grand-père maternel. Conscrit de la classe 1899, bureau de Mâcon, matricule 403, ajourné par l’armée lors de son service militaire pour problèmes de santé, Henri Barraud fut d’abord versé dans l’armée territoriale puis rejoignit l’armée d’active. Envoyé dans les Balkans à partir du 26 octobre 1916, Henri Barraud, tour à tour atteint de paludisme, de dysenterie et de problèmes cardiaques, sera plusieurs fois évacué pour être soigné soit sur place (Zeitenlik, Salonique) soit dans le sud de la France (Cannes, Antibes). Cultivateur et éleveur de bestiaux, Henri Barraud, père de trois filles nées peu avant la guerre (Lucie, Laurence et Eugénie dite « Nini »), était, selon son petit-fils, très croyant, débrouillard et résolument moderne, un peu maquignon aussi. La légende familiale veut qu’au moment d’embarquer à Marseille, Henri fut protégé par sa bonne étoile. Remettant à plus tard son départ pour l’Orient, pour cause de maladie, il échappa à une mort certaine puisque le bateau sur lequel il devait initialement voyager fut coulé en mer. Henri Barraud avait deux frères : Jean Marie, né en 1880, et Etienne, né en 1884 et qui a perdu une jambe à la guerre.

Carte postale écrite le 13 juillet 1915 par Henri Barraud, soldat du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient originaire de Saint-Pierre-le-Vieux. Au recto, une vue colorisée d'habitants de Salonique intitulée "souvenir de Salonique". Au verso, Henri Barraud s'adresse à sa fille Lucie et déclare avoir hâte de rentrer dans son foyer.

Barraud, Henri

Carte postale écrite le 24 janvier 1917 par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire), et adressée à sa mère. Présent à Zeitenlik (Grèce), à proximité de Salonique, il tente de rassurer sa mère concernant son état de santé, et affirme que beaucoup de ses camarades ont déjà été évacués du front. Au recto, une vue colorisée de soldats français et de soldats annamites.


Barraud, Henri

Carte postale représentant au recto une vue colorisée du campement français de Salonique (Grèce), dans le cadre de la campagne d'Orient. Au verso, Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire), indique qu'il ne sait pas combien de temps il y restera avant d'aller au front.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire). Au recto, une vue colorisée du campement des troupes anglaises à Zeitenlik (Grèce), à proximité de Salonique.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire), à sa mère. Au recto, un homme grec en tenue traditionnelle. Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles et espère ne pas rester trop longtemps en Orient.


Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire). Au recto, un groupe de soldats alliés engagés dans la campagne d'Orient pose, attendant la visite médicale. Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles et évoque ses frères : l'un se trouve à Verdun, l'autre a peut-être quitté le dépôt de mobilisation.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire). Au recto, l'équipage d'un zeppelin abattu sur le fleuve Vardar. Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire). Au recto, une vue d'ensemble de la ville de Salonique (Grèce), avec au premier plan, à gauche, un soldat français assis sur un mur. Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles.


Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire), à sa mère. Au recto, une vue d'une église de Salonique (Grèce). Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles et se plaint de la pénurie de papier.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire), à son épouse. Au recto, une vue de la douane située dans le port de Salonique (Grèce). Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles et rapporte que de nombreux soldats souffrent de maladies telles que des fièvres ou la dysenterie, parfois mortelles.

Barraud, Henri

Carte postale représentant une vue de la place de la liberté à Salonique (Grèce). De nombreux passants, civils et militaires, ainsi que des hippomobiles, parcourent la rue.


Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) le 5 novembre 1916. Au recto, une vue de la grande rue Egnatia à Salonique (Grèce) dans laquelle passe le tramway. Au verso, Henri Barraud évoque son arrivée à Salonique (Grèce), un ami de la famille également présent sur place atteint de dysenterie. Il rapporte que les soldats sont logés par six dans de petites tentes et dorment à même le sol.

Barraud, Henri

Carte postale représentant un zeppelin en feu survolant la ville de Salonique (Grèce).

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire). Au recto, un dessin représentant un soldat prenant un traitement à base de quinine. Au verso, une chanson imprimée, mettant en garde contre les risques de paludisme et prodiguant des conseils pour limiter les risques de contamination. Henri Barraud confirme qu'il dort sous une moustiquaire.


Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire). Au recto, une vue d'un défilé de soldats français dans les rues de Salonique (Grèce), au milieu d'une foule importante. Au verso, Henri Barraud précise qu'il se trouve dans le camp de Zeitenlik, quartier de Salonique (Grèce).

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) le 14 avril 1917. Au recto, une vue de transports de matériel par les alliés sur une route entre Salonique (Grèce) et le camp militaire de Zeitenlik. Au dos, Henri Barraud donne de ses nouvelles à sa famille et se réjouit qu'un soldat ait pu transmettre de ses nouvelles de vive voix.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) le 7 mai 1917. Au recto, un groupe de soldats alliés engagé dans la campagne d'Orient à Salonique (Grèce) assiste à un concert militaire. Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles, constate que les correspondances de ses proches mettent longtemps à lui parvenir. Il rapporte que sa mère est décédée, sans qu'aucun de ses fils, tous mobilisés, ne soit présent. Il a fait une demande de permission, mais estime que son obtention est encore plus difficile que pour les soldats engagés sur le front occidental.


Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) le 6 février 1917 à sa mère. Au recto, une vue troupes alliées débarquant dans le port de Salonique (Grèce). Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles. Travaillant aux cuisines, il précise avoir préparé des beignets aux pommes ainsi que des madeleines pour le dessert, et se plaint de souffrir de névralgies.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) le 9 avril 1917 à son frère Etienne. Au recto, une vue de la tour blanche à Salonique (Grèce). Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles, confessant être atteint d'une maladie nerveuse qui lui paralyse le côté gauche et qu'il craint fatale.

Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) le 3 janvier 1917 à son épouse. Au recto, un groupe d'hommes de Salonique (Grèce) en costume traditionnel. Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles et regrette le manque de nouvelles de sa famille.


Barraud, Henri

Carte postale envoyée par Henri Barraud, soldat français du 35ème régiment d'infanterie engagé dans la campagne d'Orient et originaire de Saint-Pierre-le-Vieux (Saône-et-Loire) le 17 juin 1917 à sa femme. Au recto, des soldats alliés discutent au bord de la mer, dont l'amiral Guéprate et le général Baumann. Au verso, Henri Barraud donne de ses nouvelles, rapporte avoir envoyé un imperméable militaire à sa femme dans un colis. Détaillant ses revenus, il rapporte toucher 8 sous par jour de solde, avoir revendu du vin jusqu'à ce qu'on lui interdise, et enverra l'argent dont il n'a pas besoin à sa femme.

Résultats 701 à 725 sur 1559 :   <<<151617181920212223242526272829>>>
Afficher/masquer