Grande collecte 14 - 18

Contributions de particuliers à la mémoire de la Première Guerre mondiale

En novembre 2013, une soixantaine d’institutions patrimoniales, dont les Archives départementales de Saône-et-Loire ont participé à «La Grande Collecte» de documents personnels sur la Première Guerre mondiale, organisée à l’initiative des Archives de France, de la Bibliothèque nationale de France, de la Mission du centenaire et d'Europeana 1914-1918.

Cet appel, lancé au public afin de valoriser les archives privées de cette époque et de partager ce trésor de mémoire, notamment par une mise en ligne des documents prêtés ou donnés, a connu un vif succès. Que tous les participants soient ici vivement remerciés.
C'est le résultat de cette opération qui est présenté dans cette rubrique.

Une sélection de documents de chaque contributeur est également consultable sur les sites www.europeana14-18.eu et www.lagrandecollecte.fr  

Nous vous invitons également à découvrir un autre exemple de partage et de valorisation de la mémoire locale sur la Première Guerre mondiale à travers l'initiative d'une publication et d'une transcription collaborative du carnet de guerre de Jean Marin, soldat de Saône-et-Loire. 
 

Résultats 301 à 325 sur 1559 :   <<<123456789101112131415>>>

1559 résultats - Nombre de résultats par page :

Pain, Pierre

Photo d'un groupe de soldats accompagnés de quatre femmes.

Pain, Pierre

Photographie d'un groupe de huit soldats.

Pain, Pierre

Photographie de Pierre PAIN en uniforme tenant une cigarette.


Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il donne de ses nouvelles et en demande à sa famille. Il parle de la vie à Paris, il attend d'être appeler (3 août 1914).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il signale son arrivée à Mâcon, son installation dans la caserne, son état de santé (20 octobre 1914).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il donne de ses nouvelles, les rassure pour ne pas qu'ils s'inquiètent.IL donne son adresse à ses parents en espérant recevoir une lettre rapidement (8 février 1915).


Pain, Pierre

Carte postale de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il donne de ses nouvelles et évoque sa rencontre avec Louis TRAMAILLE (12 février 1915).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre Pain à ses parents dans laquelle il parle de la censure « et puis vous savez que je ne peux rien vous raconter… espérons que cette affreuse guerre finira » et demande des nouvelles de sa petite sœur qui vient de naître « J’espère que Maman est bien rétablie et que ma petite sœur (Hélène) est en bonne santé » (12 février 1915).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il exprime sa joie d'avoir reçu leur colis et celui de Jeanne. Il parle aussi des dommages de guerre (20 mars 1915).


Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il parle de la vie dans les tranchées. Il dit aussi avoir eu des nouvelles de Jeanne et attend des nouvelles de tante Claudine. Il donne également des nouvelles d'amis, sans oublier de demander des nouvelles de ses parents et de sa petite soeur Hélène(samedi 27 mars 1915).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il évoque sa blessure par des éclats d'obus, il espère que la guerre se termine vite. Il n'a pas encore reçu le colis de ses parents, mais remercie Jeanne et Reine Marmorat pour les cigarettes qu'elles lui envoient. Il correspond par lettre avec ses amis Tissier et Tramaille qui ne sont pas dans le même bataillon que lui. Il demande des nouvelles de ses parents et de sa petite soeur Hélène (15 avril 1915).

Pain, Pierre

Lettre de Piere PAIN à ses parents dans laquelle il dit être au repos la journée et au travail la nuit "placer des fils de fer barbelés devant les tranchées". Il exprime sa joie d'avoir reçu le colis de ses parents. IL remercie sa mère pour toutes les choses qu'elle lui envoie. Il a rencontré son ami Tramaille (27 mai 1915).


Pain, Pierre

Carte postale écrite par Pierre PAIN à ses parents. Celle-ci représente Saint-Agnan (Meuse) bombardé par les Allemands. Il dit que tout va bien, que "c'est toujours la même vie". Il pense à ses parents qui sont certainement en train de faire les moissons. Il a joint une petite bague qui ira à sa petite soeur (11 juillet 1915).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il donne de ses nouvelles. Il a envoyé une photo à ses parents. Il a eu des nouvelles de Jeanne et Marie-Louise (1er septembre 1915).

Pain, Pierre

Carte postale envoyée par Pierre PAIN à ses parents. Celle-ci représente la ville de Troyes, vue sur la préfecture, ou Pierre PAIN est passé. Au verso de la carte postale, Pierre PAIN écrit de l'hôpital Bellevue à Saint-Honoré-les-Bains ou il évoque sa blessure, "un éclat d'obus à l'épaule droite". Il demande à ses parents de donner de ses nouvelles à Jeanne et Marie-Louise et de ne pas lui envoyer de colis mais un peu d'argent (9 octobre 1915).


Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il annonce qu'il a quitté l'hôpital de Saint-Honoré-les-Bains et qu'il se trouve à l'hôpital temporaire à Autun. Il souhaite venir voir ses parents et espère avoir de leurs nouvelles (17 décembre 1915).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il annonce la délivrance de "permissions agricoles" et demande à ses parents de se procurer "un certificat du maire" et de lui envoyer (13 février 1916).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il donne de ses nouvelles et espère avoir une permission (25 février 1916).


Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il dit être arrivé à Besançon mais ne sait pas pour combien de temps (16 mars 1913).

Pain, Pierre

Carte postale envoyée par Pierre PAIN à ses parents. Celle-ci représente le Pont de la République à Besançon. Au verso de la carte postale, il évoque la joie d'avoir eu des nouvelles de ses parents et donne des siennes qui sont bonnes. Il se situe à Planoise. Il a reçu des nouvelles des ses cousins Claude et Francis, et en attend de sa tante Claudine. Jean Baudin lui a également donné de ses nouvelles (2 avril 1916).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents. Il écrit cette lettre de Saint-Dizier en Haute-Marne. Il annonce avoir quitté Besançon et ne sait pas où est-ce qu'il va aller ensuite. Il donnera sa nouvelle adresse prochainement à ses parents (26 avril 1916).


Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il se situe à "quelques kilomètres de Verdun". Il attend "le régiment qui doit revenir des tranchées...pour prendre un peu de repos". Il est en "bonne santé". Il espère que ses parents vont bien et attend de leurs nouvelles (4 mai 1916).

Pain, Pierre

Lettre de Pierre PAIN à ses parents dans laquelle il exprime la joie d'avoir reçu la lettre et le colis de ses parents. Il parle de son travail, le "nettoyage des cantonnements",qu'il s'ennuie dans le régiment où il se trouve. Sur le front, il remarque qu'ils sont moins bien nourris. Il dit avoir reçu les dernières lettres de ses parents à Planoise et souhaite recevoir "un peu d'alcool de menthe" à reception du prochain colis. En fin de lettre, il demande des nouvelles de ses parents et de sa petite soeur Hélène (10 mai 1916).

Pain, Pierre

Carte postale écrite par la soeur de Pierre PAIN à Pierre PAIN. Celle-ci représente une jeune femme vêtue d'une robe rouge tenant une lettre à la main. Devant elle, à l'intérieur d'une panière, se trouve un poisson. Au verso de la carte postale, elle exprime la joie d'avoir reçue sa lettre et de savoir qu'il est en bonne santé. Pierre PAIN est à Besançon et sa soeur espère qu'il y restera "en attendant la paix". Elle lui donne des nouvelles de Jeanne et de Jean LACAGNE (27 mars 1916).


Pain, Pierre

Carte postale de la soeur de Pierre PAIN, Marie-Louise. Celle-ci représente un soldat au front, qui en étant au combat pense à sa famille. Au verso de la carte postale, un petit mot de Marie-Louise lui adressant toute son affection.

Résultats 301 à 325 sur 1559 :   <<<123456789101112131415>>>
Afficher/masquer