Grande collecte 14 - 18

Contributions de particuliers à la mémoire de la Première Guerre mondiale

En novembre 2013, une soixantaine d’institutions patrimoniales, dont les Archives départementales de Saône-et-Loire ont participé à «La Grande Collecte» de documents personnels sur la Première Guerre mondiale, organisée à l’initiative des Archives de France, de la Bibliothèque nationale de France, de la Mission du centenaire et d'Europeana 1914-1918.

Cet appel, lancé au public afin de valoriser les archives privées de cette époque et de partager ce trésor de mémoire, notamment par une mise en ligne des documents prêtés ou donnés, a connu un vif succès. Que tous les participants soient ici vivement remerciés.
C'est le résultat de cette opération qui est présenté dans cette rubrique.

Une sélection de documents de chaque contributeur est également consultable sur les sites www.europeana14-18.eu et www.lagrandecollecte.fr  

Nous vous invitons également à découvrir un autre exemple de partage et de valorisation de la mémoire locale sur la Première Guerre mondiale à travers l'initiative d'une publication et d'une transcription collaborative du carnet de guerre de Jean Marin, soldat de Saône-et-Loire. 
 

Résultats 126 à 150 sur 1559 :   <<<123456789101112131415>>>

1559 résultats - Nombre de résultats par page :

Brochot, Jean-Louis

Carte postale illustrant deux soldats en permission dans un village bombardé. Au verso, Jean-Louis BROCHOT donne des nouvelles de connaissances et parle du combat (3 juin 1918).

Brochot, Jean-Louis

Carte postale évoquant le souvenir de Crépy-en-Valois, illustrée par un train entouré de roses et une femme tenant un bouquet de fleurs dans les mains. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT évoque les conditions de vie difficiles (samedi 20).

Brochot, Jean-Louis

Carte postale évoquant "une pensée" symbolisée par une colombe tenant dans son bec une lettre et deux trèfles à quatre feuilles. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT dialogue sur le travail qu'il effectue à l'atelier (1919).


Brochot, Jean-Louis

Carte postale illustrant une école supérieure qui est transformé en hôpital à Commercy. Au verso, Jean-Louis BROCHOT évoque les souvenirs des moments passés avec son épouse (7 avril 1916).

Brochot, Jean-Louis

Carte en franchise militaire. Correspondance des Armées de la République. Jean-Louis BROCHOT envoie régulièrement des lettres à son épouse.

Brochot, Jean-Louis

Carte postale du village de Couches-les-Mines "les Bas-Meleaux" illustrant une rivière avec une femme marchant le long, un pré et une habitation. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT parle d'une connaissance et de sa santé (13 février 1916).


Brochot, Jean-Louis/Maubon, Marie-Louise

Carte postale représentant l'artillerie du Creusot. Au verso de la carte postale, l'épouse de Jean-Louis Brochot évoque son inquiétude face à la longue attente entre chaque correspondance (4 décembre 1916).

Brochot, Jean-Louis/Maubon, Marie-Louise

Carte illustrant la caserne Billard d'Autun, ancien séminaire. Au verso de la carte postale, l'épouse de Jean-Louis Brochot parle de la vie quotidienne (29 septembre 1916).

Brochot, Jean-Louis

Carte en franchise militaire. Correspondance des Armées de la République. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT évoque son départ en permission dans les jours à venir (5 avril 1916).


Brochot, Jean-Louis

Carte postale qui symbolise le droit à la liberté. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT évoque l'attente, la patience (1er février 1916).

Brochot, Jean-Louis/Maubon, Marie-Louise

Carte postale qui représente la bataille de la Marne avec les soldats au front (1914). Au verso de la carte postale, Marie-Louise Brochot obtient des nouvelles de son époux grâce à la correspondance d'une personne (8 août 1917).

Brochot, Jean-Louis

Carte postale représentant une maison commune à Epense. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT évoque l'impatience des retrouvailles pour fêter l'anniversaire avec son épouse (7 février 1917).


Brochot, Jean-Louis

Carte postale de la vue générale de la place d'Armes à Vitry-le-François. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT donne de ces nouvelles en évoquant son état d'esprit (1917).

Brochot, Jean-Louis

Carte postale de la place Massey à Courtisols. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT évoque la vie au front (27 juillet 1917).

Brochot, Jean-Louis

Carte postale du Pont de l'Aisne à Sainte-Menehould. Au verso de la carte postale, Jean-Louis BROCHOT évoque ses journées longues et difficiles (9 février 1917).


Brochot, Jean-Louis

Carte en franchise. Correspondance des Armées de la République. Au verso correspondance de Marie-Louise MAUBON (décembre 1915).

Tissier, Jean Henri Louis

Lettre écrite d'une caserne à Versailles, août 1914, par Jean Henri Louis TISSIER né le 29 janvier 1894 à Nolay (Côte-d’Or) et mort pour la France le 25 février 1915 à Perthes-les-Hurlus dans la Marne, cote 200. Il était militaire de carrière, engagé probablement en 1911, au 1er régiment de génie à Versailles (matricule 8121) comme sapeur mineur pontonnier. Mobilisé dès le début de la guerre, il part pour le front avec sa compagnie le sixième jour de la déclaration de guerre. Il a écrit de très nombreuses lettres à ses parents à Nolay, et à sa sœur Marie ADENOT qui résidait à Chagny. Elles ont été transmises au grand-père de la contributrice, qui les a ensuite recueillies.

Tissier, Jean Henri Louis

Lettre du Village Nègre cote 152, en Champagne, adressée à ses parents, du 7 janvier 1915, où est évoquée la capture de deux soldats allemands.


Tissier, Jean Henri Louis

Dernière carte de Jean Henri Louis TISSIER à ses parents avant son décès, dans laquelle il demande un paletot et parle de Marie, sa soeur aînée. Il utilise une carte postale représentant une rue de Chagny (Saône-et-Loire), qu'il conservait sur lui en souvenir de sa dernière permission au milieu des siens.

Tissier, Jean Henri Louis

Photo de Jean-Henri-Louis TISSIER, tombé au front à 21 ans le 25 février 1915 à Perthes-les-Hurlus dans la Marne, cote 200. Il était militaire de carrière, engagé probablement en 1911, au 1er régiment de génie à Versailles (matricule 8121) comme sapeur mineur pontonnier. Mobilisé dès le début de la guerre, il part pour le front avec sa compagnie le sixième jour de la déclaration de guerre. A son décès, il avait le grade de sergent.

Tissier, Jean Henri Louis

Lettre adressée à ses parents du camp de Satory le 6 août 1914.


Tissier, Jean Henri Louis

Lettre écrite de Damvillers (Meuse), le 13 août 1914 et adressée à ses parents.

Tissier, Jean Henri Louis

Lettre adressée à ses parents de Damvillers (Meuse) le 10 août 1914.

Tissier, Jean Henri Louis

Lettre adressée à ses parents le 19 août 1914.


Tissier, Jean Henri Louis

Lettre adressée à ses parents le 16 août 1914.

Résultats 126 à 150 sur 1559 :   <<<123456789101112131415>>>
Afficher/masquer