Entre Saône-et-Rhône

Cette collection offre un vaste panorama des multiples activités liées aux cours d'eau et canaux (© Coll. Bonnamour).

Ensemble, dépassant les limites de la Saône-et-Loire, de 3381 cartes postales et photographies consacré à la thématique de l'eau donné, en 2010, aux Archives départementales par Louis Bonnamour, ancien conservateur au musée Denon (Chalon-sur-Saône), archéologue réputé et grand spécialiste de la Saône.

En savoir plus

Résultats 196 à 210 sur 3381 :   <<<123456789101112131415>>>

3381 résultats - Nombre de résultats par page :

Café de la Marine.

Fleurville. Le café de la Marine tel que l'a connu Saint-Exupéry et décrit dans sa «Lettre à un otage» (R. Condemine, «Saint-Exupéry et la Saône», Annales de l'Ac. De Mâcon, 4e série, t. 6, 1994, p. 261-268).


Canal du Centre. Famille berrichonne.

Cette photo permet de mieux comprendre les conditions de vie, particulièrement précaires, à bord d'un bateau berrichon.


Cendrecourt. Pont suspendu sur la Saône.

Le pont suspendu. Cette vue donne une meilleure idée des dimensions modestes de l'ouvrage. Sur la berge de la rivière, dépôts de bois.

Cendrecourt. Vue générale, prise des bords de la Saône.

Petite drague dite «à cuiller», constituée par un ponton sommaire équipé d'une potence et d'un treuil manuel.


Chagny. Bords du canal.

Sur le canal, l'attelage traditionnel, lorsque le bateau n'était pas halé à dos d'hommes (à la bricole), était rarement constitué de chevaux. Le halage en canal, à l'aide d'une petite maillette d'une trentaine de mètres de long, ordinairement attachée aux «petits mâts» ou «mâts de canal», s'effectuait avec des mulets ou des ânes. La force de traction nécessaire pour tirer le bateau, était moindre qu'en rivière.


Chagny. Canal du Centre.

Chargement de bateaux de pierre aux établissements A. Delastre, marchand de matériaux.


Résultats 196 à 210 sur 3381 :   <<<123456789101112131415>>>
Afficher/masquer