Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19170928_53J6_1116

Transcription :


Massevaux le 28 7bre.


Mes petits Amis,


Bonjour à mes trois voyageurs ! Tout s’est-il passé ? pas d’imprévu fâcheux,
ni de retard ? N’êtes-vous pas fatigués ? Bon courage pour vous mettre au
« déficelage » ! Et beaucoup d’entrain à mes fils pour leur rentrée en
classe, le mardi, 2.


Naturellement, André va immédiatement acheter ses livres et cahiers chez Depouilly,
afin de ne pas perdre une seule heure des premiers cours. Dans le cas où nous
déménagerions, il en résulterait inévitablement une perte de quelques jours pour
lui ; raison de plus pour se mettre très énergiquement à l’ouvrage dès
le premier jour, afin que cette perte de temps éventuelle ne lui cause aucun dommage
et ne le gêne pas au lycée de Belfort. Je compte sur lui, n’est-ce pas ? – Il est
très probable que les mêmes livres pourraient lui servir au lycée des


[Surplus]


Jeudi envoyez-moi un tout petit mot pour me dire si mes ordres ont été loyalement
éxécutés.


Recevez tous deux mes affectueux baisers.


Papa.




Belfort ; en tout cas j’aviserais. Ce qu’il faut d’abord c’est qu’il dispose
immédiatement de tous ses instruments de travail ; il peut aller s’en occuper dès le lundi soir
, vers 4 ou 5 heures, afin que mardi il soit « attelé »
pour tout de bon.


Mêmes ordres pour Maurice ; il faut dès mardi matin travailler à fond :
une attention continue en classe, les devoirs à la maison parfaits, et les leçons
sues sans la moindre hésitation. Maman voudra bien y veiller dès le mardi soir et
se montrer très exigeante. Si par hasard, sa classe
vaquait à cause du brevet, j’exige que Maurice fasse au moins 4 heures
par jour de travail sérieux, sur des devoirs et leçons que Maman donnera.


Vous me comprenez bien tous deux : je ne conseille pas, je commande [souligné
deux fois] un effort très vigoureux dès le 1er
jour. Vous avez eu de belles et longues vacances, vous êtes tous deux en
très bonne santé. Il faut être reconnaissants par votre travail.



Aucun commentaire