Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19170613_53J6_1042

Transcription :


Mercredi 13 juin 1917.


Ma petite Lou,


Hier j’ai profité d’achats à faire pour le
au compte du bureau pour
faire un saut à Belfort ; j’ai pu voir un instant Magnin et le mettre au courant de
ce qui m’intéresse personnellement. Résultats : il y a actuellement 2 postes
d’Instituteurs vacants en Alsace, et un 3ème le sera tôt ; j’ai donc des
chances d’être désigné à très bref délai, mais pas de certitudes évidemment ; si la
chance me favorise, cela tomberait on ne peut mieux en ce moment, et je serai très
probablement fixé dans une dizaine de jours. En outre, une section sera probablement
organisée à Th Thann à la rentrée d’octobre prochain, dans
le but de former des Instituteurs pour l’Alsace ; il se pourrait qu’on m’en donne la
direction, ce serait très intéressant pour moi et j’y serais vraiment à ma place.
Espérons qu’une partie au moins de




tout cela se réalisera ; nous attendrions ensuite beaucoup plus patiemment.


Inutile d’ajouter que je suis en ce moment très occupé, tu sais pourquoi ; aussi mon
mot sera-t-il court. Je vais très .


A propos de la lettre de Liette, il est naturel, ainsi que tu le dis, de répondre à
la maman en lui parlant de sa fille.


Demain, ce sera le 1er jour du N° 80, mais en voiture pour moi, j’espère.


Tendres bises à mes 3 chéris.


Jean



Aucun commentaire