Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_53J6_23_0001

Transcription :



Samedi 12 Aout


Ma chère Louisette,


Rien qu’un mot pour marquer mon jour.


Je viens de recevoir ta lettre du 10, impatiemment attendue ; maintenant que mon
envoi t’est arrivé au complet, me voici tranquille. Ta joie me fait plaisir ; et
puisque mon offre de cadeau t’est agréable, tout est bien.


Les détails que tu me donnes sur votre organisation et votre vie sont fort
intéressants pour moi ; J. Baptiste joue un peu le rôle de providence, mais ce sont
bien des corvées qui lui tombent dessus ; quant à sa patience avec les enfants, je
suis depuis longtemps fixé sur ce point. De plus en plus, je crois que vous allez
tous passer une excellente période, et que nos deux gars en retireront avantage à
bien des points de vue.


Je continue à avoir q.q. loisirs, employés à me
soigner : il ne m’a jamais



tant passé d’eau sur le corps que ces temps-ci. Comme je me trouve tout près du
service sanitaire de la Division, j’en profite pour me faire soigner 3 dents,
carriées au 2ème degré, pas
douloureuses encore, mais qui menaçaient de le devenir à bref délai. Le cabinet
dentaire n’est pas mal outillé : sur ce point encore on a réalisé un gros progrès.
J’ai fait ma 1ère séance hier, la
2ème sera dans 2 jours.


Mes affectueuses embrassades à la maisonnée, la petite Lou comprise.


Jean




Aucun commentaire