Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19160620_53J6_0674

Transcription :

20 juin 16

Mon Jean,

J’ai retrouvé sans peine le dossier Hatier et je viens de transcrire ainsi que tu me l’as demandé le traité passé entre vous. J’ai été heureuse ce matin de recevoir tes renseignements complèmentaires, grâce à la petite et j’ai pu lire très distinctement le rébus. Tout ce que tu me dis est fait pour me tranquilliser, du moins momentanément et je t’assure que je respire de voir que vous avez échappé à Verdun.

J’ai eu ce soir les dames Villetard


aussi il ne me reste guère le temps que de t’embrasser le plus tendrement possible.

Demain je t’écrirai plus longuement

Ta petite qui t’aime

Louise


Aucun commentaire