Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19160425_53J6_0585

Transcription :



Franchise militaire


Madame Déléage a Bourges


29 en vacances rue de la Bourdonnais St André-le-Désert



Cher
(Saône-et-Loire)




Le 25 Avril 1916.


Ma petite Louise,


Je t’ecris à Bourges, pensant que mon mn’arriverait pas à temps à
Mazilly.
Non, réflexi j’espère que ma carte te touchera encore à
Mazilly.


Ici le temps s’est de nouveau depuis dimanche un soleil radieux qui me
rend la


guerre plus odieuse. Comme je souhaite que ce même soleil embellisse vos dernières
journées de repos ! et permette à mes 2 chéris de jouir du pressoir et du grand
air.- Absolument rien à signaler; en dehors de la poudre jetée aux moineaux, je veux
dire aux


Avions, il ne se passe rien ; le secteur est très calme ; est-ce lassitude ou
sentiment d’impuissance réciproque ? En tout cas, le présent est relativement
acceptable : jouissons-en.


Ton mot du 20 m’est arrivé hier ; je saisis très bien ce que tu me dis, et déplore
avec toi que les enfants aient été un peu turbulents chez Père : moins qu’y faire ?
c’est de leur âge, et puis il leur semble que tout est permis chez grand-père.


Mes meilleurs vœux t’accompagnent pour ton retour ; et si tu peux, envoie-moi un mot
dès dimanche soir, afin de me fixer sur les incidents du voyage.


Mes bien tendres baisers à tous.


Jean




Aucun commentaire