Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19160330_53J6_0569

Transcription :


Bourges, 30 Mars 1916.


Mon cher papa,


Cette fois, comme places de compositions, je me suis bien rattrappé sur l’autre
fois : j’ai été 1er en Botanique et 1er en
Thème latin. En Botanique, il y a eu 5 premiers avec presque le maximum : 19 ¾ ;
j’aurai même pu être premier tout seul (tu diras que je me vantes mais voila la
raison) : j’ai demandé si l’on pouvait parler d’un détail, M. le Proviseur m’a
répondu que ce n’était pas la peine et m’a compté un demi-point parce que je ne
l’avais pas mis. En Thème latin, j’ai été premier avec Aupetit, 17 (les Notes se
serrent de très près). Notes de classe : Leçons de latin : 18,18, d’Allemand 14, de
Calcul 15, de Botanique 19, d’histoire 17.- Devoirs : Version latine 14,11, Thème
latin 14,14, Allemand 16,16, (Dans cette matière, nous sommes 2 élèves à près de
même force et nous avons à peu près chaque fois chacun à son tour la
plus forte Note), Calcul 16,18, Français : Dictée et exercice 12, Narration 15 ;
pour le moment j’ai 6 prix dont 3 premiers (Allemand, Botanique, Thème latin) ; si
je pouvais les garder, je serais bien content car il y a beaucoup plus de bons
elèves que l’année passée.


A la maison, à part quelques disputes entre




Maurice et moi, nous avons été sages. Nous faisons beaucoup de commissions à Maman.
Le Vendredi suivant le Jeudi de ma dernière lettre non nous envoyé
au cinéma pour voir l’expédition du capitaine Scott, splendide filme.
Mardi, on nous a envoyé, au profit des Serbes, à une fête dont Maurice te
donnera quelques détails. Nous y avons vu M. Inardi, le plus grand calculateur du
monde.


Il fait bien beau. Nous allons sans doute herboriser.


Nous nous réjouissons à la pensée de te revoir, ce qui nous fait attendre patiemment
les 15 jours qui restent. Je t’embrassent
bien fort.


André


Mon cher papa


Maman m’a dit quée
tu as été bien content de ma dernière lettre. Je
vais tâché de faire celle-ci aussi bien que la dernière.


Voici mes notes :


Travail : 40 b.
et 7 m.
- Réponse : 18 b.- Tenue : 76
b. et 8
m.


Composition : Calcul : 6.5- M.
et Instr.
 : 7,5.




Dictée : 8,10-E. de r. : 6,5.


Mardi j’ai été avec l’école au cinéma : à la première pièce il y a eu une dame qui
tirait plusieurs de ruban et elle nous à bien fait rire.
La deuxième
pièce sc
‘était un homme qui se mettait des masques. La troisième
s’était un calculateur : cela ne p m’a pas interesseré.
Et enfin la dernière s’était un homme qui faisait parler une machine
qu’il appelait : son fils Toto.


Je t’embrasse bien fort.


Maurice


Mon cher Jean


Je réponds à ta lettre du 27.- Nous
partirons sans faute ainsi que tu nous le demande le Jeudi matin 13 Avril à 9 heures
du matin. mais. combien j’aurai hâte d’être à Moulins pour savoir si nous te
trouvons. Notre train y arrive exactement à 9 heures et tu seras gentil si tu nous
as precédés d’être à notre arrivée afin que je sois vite




tirée de soucis. Je sais que tu feras tout ton possible pour partir le 11 aussi je
compte à peu près sur toi. Et d’ici notre départ tu m’auras peut-être donné de plus
grandes certitudes. Donc c’est bien entendu,
je partirais lenle 13
le matin à moins que toi-même ne change notre heure de départ.


Ce qui m’ennuiera le plus si tu n’arrives que le 23 c’est que je vais être obligée
d’emmener à Mazilly Père et Marie et que pour nous debarrasser de cette derniere
lorsque tu seras avec nous cela amènera peut-être quelques froissements ; tandis que
si nous arrivons ensemble le 13 tout est bien car Père et Marie ne nous arriverons
que les derniers jours de ta permission. Mais toutes ces considérations ne
m’empêchent pas de me réjouir, je ne pense qu’à notre bonheur de nous retrouver.-
Nous avons fait ce soir une grande promenade par un temps clair mais vif et j’ai
revasse tout à mon aise Un signe que je suis robuste c’est que je deviens très bonne
marcheuse.


Bons et tendres baisers


Louise



Aucun commentaire