Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19160326_53J6_0556

Transcription :

Bourges le 26 Mars 1916

Mon Jean,

Je répète ce que tu me disais.

C’est toujours ma dernière lettre qui a raison et je réponds à ta lettre du 22.

Elle me rend encore plus heureuse que la precedente car elle nous rapproche de l’heureux moment où nous te reverrons.- Donc c’est une affaire entendue, nous partirons ne passerons plus à Mâcon et nous te prendrons soit à Bourges soit à Moulins au jour et à l’heure que tu nous indiqueras.

Tu sais que nous n’avons que deux trains pour partir de Bourges. L’un qui part vers (1) 8 h 1/2 du soir (20 h 1/2) pour arriver à Beaubery à 6 h 39 du matin. L’autre qui part de Bourges à 6 h 50 du matin pour arriver à Beaubery à 14 h 21. Ce sera donc à toi de nous fixer exactement.


J’espere que cette date du 13 restera la bonne car c’est celle qui convient de beaucoup le mieux. Elle nous arrondira un peu nos vacances ce qui ne fera de mal à personne. Je vais donc écrire à Père pour lui faire part du changement de projets. Il viendra avec Marie avant ton départ de Mazilly et je terminerai avec eux mes vacances.

Je préfère ne pas avoir à passer par Mâcon, cela compliquera peut-être moins nos colis. Je ne m’étais arrêtée à l’autre projet qu’afin de ne pas perdre de nos avances. Tu me diras exactement ce que je devrais emporter pour toi. Ne serais-tu pas content d’avoir à Mazilly ta culotte de velours ? Dès que j’aurai reçu ta réponse définitive j’écrirai à Buffet pour qu’il nous envoie chercher à Beaubery. J’ai envie également d’écrire à la Mère Chemarin pour lui demander du beurre.


Je travaille avec plus en plus d’ardeur. il ne me reste que juste le temps de faire ma tâche.

Je ne vois plus rien à dire sinon que je suis très heureuse et que je t’embrasse avec toute ma tendresse de petite femme.

Les Enfants se réjouissent aussi de te revoir et de partir pour Mazilly.

Ils t’envoient de bien gros baisers.

Ta Louise

(1) Si nous prenons le train du soir ce sera vraisemblablement à Nevers que nous te trouverons à 1 h 44 du matin car par ce train nous devons faire le crochet Saincaize . Nevers.


Aucun commentaire