Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19160320_53J6_0538

Transcription :



Franchise militaire


Madame Déléage


29, rue Bourbonnoux


à Bourges


(Cher)



Lundi 20 Mars 1916.


Ma Louise,


J’ai vu Berthelier hier soir qui m’a remis ta lettre et ton flacon, en même temps
qu’il m’a donné de bonnes indications sur l’état de vos mines. Ton flacon, remis en
public, après une relève assez fatigante, a été immédiatement partagé entre nous :
on l’a trouvé excellent.


Ta lettre m’a parue meilleure encore, car elle respirait la joie du retour
provisoire en permission. Je comprends ta joie par la mienne, et
chose curieuse tu as eu la même idée que moi en pensant
ns réunir à Mazilly ; à l’heure où je t’écris tu
as sans doute reçu mon premier mot à ce sujet. Je vais maintenant préciser, ainsi
que tu le désires.


1° Les départs ont lieu 3 fois par mois, le 7 et le 8, le 17 et le 18, le 27 et le
28 ; en dehors de ces dates, je ne puis pas partir, mais je puis choisir le 17 ou le
18. De la sorte, ns passerions toutes nos vacances à
la campagne.


2° Ma permission porterait St-André-le-Désert, elle serait en règle, et commencerait
à courir de notre arrivée à St. Bonnet où je la ferais viser. Elle m’obligerait à
revenir par le même itinéraire (toujours gratuitement).


3° Pour gagner du temps et m’éviter un voyage par trop long, je ne vous rejoindrais
pas à Bourges, mais en cours de route ; par exemple à Moulins, où je puis être à 3
hres
du matin, soit le 19, soit le 20 avril. Ces heures et
ces dates peuvent-elles concorder avec les vôtres ? Si oui, je ne demande pas
mieux.


Notre mouvement, la nuit passée, s’est effectué sans encombre.


Tendresses et à bientôt ta réponse.


Jean



Aucun commentaire