Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19160311_53J6_0502

Transcription :



Franchise militaire


Madame Déléage


29, rue Bourbonnoux


à Bourges


(Cher)



Samedi, 11 Mars 1916


Ma Louisette,


Je viens simplement te souhaiter le bonjour et t’embrasser.


Que te dire de plus ? Il ne se passe absolument rien ici : nos pièces tonnent, les
Boches ne donnent presque pas signe de vie. Que se passe-t-il chez eux ? Des choses
très graves, sûrement mais lesquelles ? voilà le hic. De toute façon, nous vivons
des heures historiques, et on en a conscience, car on attend les nouvelles presque
fiévreusement. Les journaux relatent des bruits de paix du côté de la Turquie ; te
souviens-tu ce que j’écrivais, il y a q.q.
jours, à ce sujet ? Y aurait-il q.q.
chose de vrai ? Les
Boches continuent à prendre la pile devant Verdun ; qu’ils continuent encore
q.q. jours, et notre tour d’attaquer
viendra sans doute. On reprend confiance autour de moi.


Je continue ma petite vie, tranquille et libre. Tout continue-t-il à bien aller
« chez toi » ? Santé et le reste ? J’y compte, et sur ce, je t’embrasse de rechef,
avec mes petits gars.


Jean



Aucun commentaire