Affichage détaillé (Des lettres, des liens)



Transcription :



C.M.


Madame Déléage


29, rue Bourbonnoux



à Bourges


(Cher)



Jeudi 24.2.16.


Ma Chérie,


Nous avons fait ce matin, avant le jour, une 2ème etape vers l’est, et
maintenant ns ne sommes plus en France.
Après-demain, dernière marche pour arriver dans la zône des obus. ; quant à notre
entrée en tranchées, je ne suis pas fixé sur la date – Notre installation
actuelle au cantonnement est heureusement toute provisoire, car elle n’a rien de
folichon ; à l’heure actuelle (18 hres
) j’ignore encore où
j’irai manger et dormir. – Il neige depuis 3 jours et il gèle ferme ; cette nuit,
sous les etoiles, la plaine flamande était bien curieuse : elle faisait vaguement
penser à la retraite de Russie. J’ai remis ma ceinture de flanelle, et je me
surveille : ce froid est anormal pour la région et vraisemblablement ne durera pas.
En prévision de la tranchée, j’ai refait mes provisions de chocolat, conserves,
etc ; aucun besoin de linge actuellement ; ne m’envoie plus de tabac, ici il abonde
et à bon marché ; un jour, pour te distraire, tu pourrais m’expédier 2 ou 3 boites
de bonnes conserves à manger froides et surtout un saucisson cru bien sec si
possible : rien ne presse (joins-y un flacon plat de rhum
Négrita de ¼ litre : il y en a d’exprès me dit-on). Et voilà ; je t’écrirai plus
longuement demain si possible, et à coup sûr lorsque je connaîtrai notre nouveau
secteur.


Ne te fais pas de bile : en route, ns
avons croisé le Régtexpan> qui nous a precedé dans ces
tranchées ; il paraît que ce n’est pas mauvais, ni très agité. Et puis, tu sais, la
veine !


Longs baisers


Jean



Aucun commentaire