Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19160217_53J6_0456

Transcription :


Bourges le 17 Février 1916.


Mon cher papa


C’est aujourd’hui le jeudi de ta lettres. Voici mes notes de classe (et),
mes bonnes notes et mes mauvaises :


Ecriture : 5,5 - Exercice de rédaction : 6, 3,5 - Dictée : 9, 9 - Composition :
Français : 4,5 car j’avais 10 fautes dans ma dictée mais mon exercice était
entièrement bon.


Bonnes et mauvaises notes : 69 bonnes de travail et 19 mauvaises - Réponse : 32
bonnes - Tenue : 7 bonnes et 7 mauvaises. Tu vois que cette quinzaine j’ai eu plus
de bonnes et plus de mauvaises que le mois dernier.


Je faitdel> fais presque tous mes devoirs de calcul tout seul comme tu le
voudrais sans doute si tu étaitdel> étais là. Je ne fait fais
pourtant pas trop de fautes dans mes dictées.





Ton petit Maurice qui t’aime de tout son cœur.


Mon Jean,


J’ai pu à peu près déchiffrer le rhébus, je sais que
vsêtes à le k. aus de B. Quant au nom de la
localité je n’ai pas pu le lire.


Une autre fois je serai plus experte. Cette petite opération est assez délicate à
bien faire. Je suis absolument à ta disposition si tu veux que j’envoie quelque
chose à la brave institutrice de M. Seulement je ne sais absolument que choisir. Je
me demande si une jolie volaille arriverait en bon état cela pourrait peut-être
s’offrir car ce doit être rare là-bas. Qu’en penses-tu ? Dis-moi si tu songes à
autre chose.


Je vois avec plaisir que le transport n’aura pas été trop pénible et j’espère que tu
retrouveras encore la douceur d’un bon lit. Décidément les instituteurs sont de
braves gens : la guerre te les auras fait apprécier car tous autant qu’ils sont, se
mettent en quatre pour te rendre service.


Je tâche de m’armer de patience ainsi que tu me le recommandes mais vrai il vaut
mieux encore essayer de ne pas penser car ce serait effrayant de ne pas entrevoir la
fin.


Bons baisers.


Louise



Aucun commentaire