Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19151222_53J6_0389

Transcription :


Bourges le 22 Xbre15


Mon Jean,


Le temps me durait d’avoir de tes nouvelles aussi ce matin j’ai dévoré
ta longue et grave lettre du 17. Moi-même je suis en retard cette fois, hier j’ai
été obligée de faire quelques courses et j’ai préféré employéer
mon petit moment de liberté pà
t’expédier un tout petit colis de
chocolats à la crème. Je n’aurais pas voulu que tu passes ton Noël sans avoir une
petite gâterie de ta petite femme. Et si notre bonne étoile voulait que tu






sois au milieu de nous pour l’une des fêtes de cette fin d’année,
comme nous serions heureux. Mais cette fois je veux mettre un frein à mon espoir et
ne le caresser que lorsqu’il me sera assuré.
NéanmoinsToutefois il me
semble que ce grand bonheur ne peut pas nous être refusé longtemps. et quel que soit
le moment ou tu nous arriveras mon Aimé ce sera une joie si grande que
dès à présent je vis pour se moment là. Et puis après j’attendrai encore
plus patiemment. – J’ai lu toutes les longues considérations que tu m’as écrites
avec la plus grande attention et elles me paraissent bien être l’impression la plus
exacte que l’on peut tirer de tout ce qui






s’est passé jusque là. et il faut avoir ta puissance d’observation mon
Cher Jean pour pouvoir arriver à se faire un jugement aussi solide
suret
je t’aime infiniment de bien vouloir compléter mon jugement par
tesces
observations si réellement mûres. Et tu oses dire mon Aimé que tu vieillis,
c’est bien uniquement comme tu le dis toi-même le résultat de cet effort constant de
ta volonté et de ta réflexion qui a fait de toi l’homme refléchi qui a su mettre un
peu de plomb dans la tête un peu folle de ta petite Epouse.


- Ma petite Italienne est venue hier, un peu en retard me payer ce
qu’elle me devait. Elle m’a demandé de ne m’avancer que la moitié du mois car elle
ils s’ attendent un peu à leur départ Et il qui
avait






même été sûr a un moment, ils devaient aller au Hâvre, mais la
catastrophe survenue a arrêté momentanément leur départ. Elle m’a promis de
m’informer dès qu’ils seraient avisés si leur changement arrive.


Demain j’irai à la Trésorerie renouveler à 3 mois 2 de mes
bons de 500 frs qui arrivent à échéance. - As-tu vu sur les journaux que
notre mutuelle avait souscrit à l’emprunt pour 20 millions de francs, il me semble
que cela fera un bel avantage à tous ses assurés.


Notre température varie tous les 2 jours à 3 jours. Après une nouvelle
et courte période de bise froide et âpre, voici la pluie qui recommence, mais toutes
ces flutuactions agissent infiniment moins sur moi maintenant que j’en sais mon
Chéri à l’abri.


Tendres baisers des bambins à petit Père, tendresses et caresses d à mon Jean.


Louise



Aucun commentaire