Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19151206_53J6_0375

Transcription :


Lundi 6 10bre 15


Mon Chéri,


J’ai reçu ce matin tes deux missives du 2 et du 3. L’incident de la lampe électrique
m‘a bien amusée et tu peux être tranquille, je me charge de réparer les dégâts de
ces malines de souris. Tu recevras une autre pile avec un envoi de tabac. Seulement
ce petit incident m’a montré que tu couchais toujours sur la paille. Enfin
l’essentiel est que tu t’en accommodes. et


J’étais contente que tu m’aies autorisée à souscrire plus largement à l’emprunt, dès
que j‘aurai reçu ta




convenir. Tous nos plus tendres baisers


Louise





procuration, je m’en occuperais.


Hier dimanche, Charcosset est revenu dès 1
une heure et demie de l’après-midi. Après avoir pris le café ensemble je
l’ai à nouveau chargé de faire sortir les Enfants et sur leur diné il leur a fait
faire le tour d’Asnières. Ils sont rentrés crottés comme des barbets, mais bien
contents de leur promenade. Le cousin a dine le soir avec nous et nous a quittés
vers 8 h et demie C’est somme toute un brave garçon pas bête. Il
était venu me
ne pensait faire une période de 28 jours et avoir encore au moins un mois
devant lui à son dépôt, mais voilà que l’on forme ici même un départ pour la Serbie
dont il se trouve et si rien ne survient




il partirait Vendredi. Dans ce cas il reviendra passer la soirée de Jeudi avec nous.
Je lui sais gré de venir passer avec nous tous ses loisirs. cela me montre que c’est
un garçon sérieux qui ne tient pas à traîner avec les autres et j’en suis contente
pour Louise.


J’ai reçu ce matin une longue lettre de Claudia ; elle exulte de bonheur aussi, elle
a tant participé à nos angoisses aussi, mais déjà elle s’inquiète car
elle a vu dans les journaux que l’on voulait mettre des auxiliaires dans tous les
emplois sédentaires jusque dans les Etats majors, pour moi je trouve qu’ils y
feraient piètre figure aussi je reste




bien tranquille. Je vais écrire à cette bonne Tante pour lui demander si elle veut
venir passer près de nous les vacances du Nouvel An, ce qui nous procurait du
plaisir et de la distraction. Mais peut-être a-t-elle déjà disposé de ses
vacances ?


Je pense que depuis ton changement tu auras reçu des nouvelles de Père. Il m’a écrit
au reçu de ma lettre et son cœur paternel débordant de joie et de contentement. Je
n’ai encore rien reçu de Berthe ; ses lettres mettent beaucoup plus de temps à me
parvenir que les tiennes.


André était plus content tous ces jours car il a réussi à obtenir de meilleures
notes. Je me suis aperçue que l’on veut surtout dans les versions latines,
etune
traduction bien française aussi je m’attache à ce qu’il trouve des


[surplus]


phrases correctes et sensées, ce qui n’est pas simple il faut bien en



Aucun commentaire