Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19151114_53J6_0330

Transcription :



M. Deléage


sergent


295e Régt
d'infrie


23e Cie


57


Madame Déléage


29, rue Bourbonnoux à Bourges


(Cher)




Dimanche 14 9bre 1915.


Ma chère,


Ma carte va te trouver seule, depuis bien longtemps ; je souhaite vivement que tu
aies bien pris la chose, et que tu puisses réagir immédiatement. Je t'écrirais
plus longuement cette nuit ou demain, mais je profite d'un instant de loisir
pour te glisser ce mot. Ta longue lettre du 10-11, que j'ai lue hier,
m'a amusé, surtout l'incident des gens de Vignoux tu as du rire moins
que moi sur le moment enfin tu as su retomber sur tes pattes. Quant à André,
je n'ai pas voulu l'attrister ce cher grand garçon, mais seulement le
conseiller ; dis-le lui bien, et embrasse le très fort pour moi qui
pense tant à lui. Le colis que tu m'annonces est très bien composé ;
j'attendrai d'autant plus patiemment qu'il m'en est arrivé 2 hier au soir :
je vais faire des heureux autour de moi, car je veux que tout soit liquidé
en 4 jours. La relève s'est faite sans accident sinon sans incident ; il
fait beau, c'est dimanche, mais on en a à peine conscience. De tendres
embrassades pour Maurice et toi


Jean




Aucun commentaire