Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19151031_53J6_0306

Transcription :



Madame Déléage


29, rue Bourbonnoux


à Bourges


(Cher)



Dimanche 31 8bre
1915.


Ma Chère,


Encore une carte aujourd’hui, demain j’aurai peut-être le courage d’ecrire plus
longuement. Journée sombre et froide, un vrai temps de Toussaint ; se rechauffer
devient un problème, et pourtant j’ai pris toutes les précautions possibles.
Encore 3 jours ainsi et une nuit de relève, puis nous aurons un peu de répit ;
nous tuons le temps à evaluer les chances de paix prochaine. Le jour, nous
sommes peu occupés ; on dort si possible et on mange ; mais la nuit on travaille
ferme, et surtout il faut ouvrir l’œil, car les Boches sont remuants ; par
contre, nous sommes trop prêts d’eux pour craindre leurs obus.


Je vais bien, je viens de recevoir un gros colis de Claudia et j’en jouis. A ce
propos, envoie-moi par la poste ta 3ème paire de bas de
laine ; car j’en mets 2 à la fois.


Profitez de vos 3 jours de fête. De tendres embrassades à tous.


Jean




Aucun commentaire