Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19151019_53J6_0275

Transcription :



M. Deléage


sergent


295° Régt
 d’Infrie


23ème
Cie


57


Madame Déléage


29, rue Bourbonnoux


à Bourges


(Cher)




Le 19 Octobre 1915.


Ma chère Louise,


Nous sommes arrivés cette nuit au repos ; la relève s’est faite par le beau
temps, elle a donc été relativement facile ; mais comme nous prenons notre repos
beaucoup plus en arrière que précédemment, la marche a été assez longue et les
épaules ont eu largement le temps d’être meurtries. Par contre nous jouirons ici
d’une sécurité complète, et c’est quelque chose ; le local où nous sommes
cantonnés vaut ce que valaient les précédents : poux et puces fourmillent dans
la paille pourrie. A midi, je viens de prendre la garde pour 24 heures : pour un
repos c’en est un !


J’ai reçu 3 lettres de vous : celle d’André et la tienne des 14 et 15, et la 2ème du 16 ; merci de tes bons souhaits et du petit colis
annoncé ; j’espère vivement, comme toi, que le prochain 20 octobre se passera
plus gaiement. Quant à ta 2° lettre, tranquill
ise-toi ; nous resterons
calmes au moins un certain temps ; demain je te repondrai d’ailleurs plus
longuement, car aujourd’hui je suis très peu libre. Je vais bien, après un
nettoyage assez complet. - D’affectueux baisers à toute la maisonnée.


JDeléage




Aucun commentaire