Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > La famille Déléage > Des lettres, des liens >

La famille Déléage

Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19151014_53J6_0265

Transcription :



Bourges, le Jeudi 14 octobre 1915.

Mon cher papa,


Nous avons reçu Mardi soir les soldats nous apportant de tes nouvelles et la
toile de tente boche. Je t’en remercie bien. Je l’ai déjà
posée
dans la remise ; elle est grande et nous nous
amuserons bien> avec à Mazilly. Y Nous avons un camarade de jeu dans
la maison qui habite au 2e étage.


En classe, j'ai fait ma 1ère composition de version latine ; j'ai eu 18 et 16 en
leçon de latin ; je n'ai eu que 10 en Thème et en Version ; les notes de mes
camarades ont été très faibles aussi, car ces 2 devoirs étaient très difficiles
pour un début d'année ; j'ai eu 14 en devoirs français et 18 en leçon
d'Allemand.


Grand-père et Maman nous ont menés à l’exposition duoù l’on voit des
choses de guerre : broderies, dessins, peintures faits par des soldats blessés,
casques, armes, balles et obus allemands, etc.


Grand-père nous a dit que s'il faisait




bien beau, il nous mènerait à la tour de la cathédrale. Nous faisons pas mal de
promenades et nous herborisons quelque peu quand nous pouvons avec Grand-père.


Maurice a beaucoup de travail et il n'a encore pas fini ce matin,
quoiqu'il soit 10 heures et un quart. Enfin il ira plus vite dans
quelque temps.


Nous avons de tes nouvelles. Hier, nous avons une lettre de toi que tu avais
écrites dans les tranchées. Maman a moins pleuré cette semaine
que la précédente. Elle commence à se faire à cette vie, si triste pourtant.
L


Le récit de ces deux soldats nous a montré combien vous enduriez de privations
et nous avons été bien attristés.


Je t'embrasse de tout mon cœur, mon cher papa.


Ton grand grand qui


pense bien à toi.


André Déléage




Mon cher papa, 14/10 - 15


Voilà trois semaines que je ne t ais pas écris mais ce cou-ci je ne veux pas
manquer ma promesse.


Tu sais que Monsieur Vinçon m'a fait passer en 3ème classe et tu m'as dit que tu
était très content de cela car Monsieur Luquet est le meilleur maître de mon
école.


J'ai déja un peu beaucoup de travail ; jusque la j'ai eu comme bonnes
notes : 19 en conduite – 9 en travail - 5 en réponses et 10 en soin, et comme
mauvaise notes : 2 en conduite, 3 en travail, et 1 en soin.


J'ai fait ma composition de français Lundi soir.


Nous avons un petit camarade pour jouer qui s'appelle André Grandvoinet.




Grand-père va petête peu-t-être bien nous mener a la tour de la
cathédrale. Nous avons été à l’exposition de l’hotel de ville. Nous avons reçu
la toile de tante boche que nous avons déja dreser a notre façon : je te
e remerci bien d’avoir penser à nous. Grand-père nous mène
souvent promener et cela nous fait beaucoup de bien, il est bien bon pour
nous. Je pense bien a toi. Je t’embrasse bien fort pour maman, grand-père et
moi.


Ton petit minet :


Maurice


Mon cher Ami,


Je me contente pour ce soir de joindre mes baisers les plus tendres à ceux de tes
Petits et de te dire à demain la douceur de causer longuement avec toi. J’ai été
heureuse de savoir que tu avais quitté ces terribles premières lignes et je
pense avec encore plus de douceur


[surplus]


que tu dois être maintenant au repos.


Tendresses et à demain


Louise




Aucun commentaire

Jean Déléage

Louise Déléage

André Déléage

Maurice Déléage

Autres


Espace personnel