Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19150924_53J6_0211

Transcription :



M. Déléage


sergent


295ème
Régt d' infrie


23ème
Cie


57


Madame Déléage


29, rue Bourbonnoux


A Bourges


(Cher)




Vendredi 24 7brebre
1915.


Ma chère Louise,


Je t’ecris très tard, à près de minuit, en ecoutant l’effroyable bombardement que
notre artillerie dirige en avant du fameux beffroi. Dans une heure, nous allons
partir d’ici pour prendre la place qui nous est réservée dans les lignes de
l’arrière, et participer ainsi à la grande bataille qui va s’engager. Suivant ma
promesse, je te tiens au courant, en te rappelant que des retards dans la
correspondance sont à prevoir ; ma pensée sera souvent près de toi malgré tout,
et bien sois bien sûre que je t’écrirai dès que je le
pourrai
. Du calme et du courage pendant la période qui commence, et à
bientôt la joie d’avoir de tes nouvelles.


Embrasse nos enfants le plus affectueusement possible, à toi mes meilleurs
baisers.


J. Deleage.




Aucun commentaire