Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19150831_53J6_0152

Transcription :


Bourges 31 Août 1915.


Madame.


En réponse à votre dernière lettre, j’ai l’avantage de vous faire savoir que j’ai
visité hier la partie de votre appartement que vous voulez bien m’offrir pour
l’époque où vous retournerez à Bourges.


bien que cet appartement n’offre pas les mêmes avantages et commodités que celui que
j’occupe actuellement, surtout pour ce qui a rapport au gaz, je le prendrai
volontiers, à condition que vous me laissiez un des deux lits que j’ai
actuellement ; je pourrais alors me passer du lit-cage qui est dans le cabinet noir.
J’ai fait part de




ce désir à Madlle Palot, qui m’a dit espérer que vous n’y verriez
pas d’inconvénient.


J’ai avec moi deux collègues venus à Bourges pour la Pyrotechnie, et il m’est ainsi
indispensable d’avoir deux lits à deux places.


Si comme je l’espère, votre réponse est favorable, je changerais de logement au 15
Septembre et vous ferais parvenir à cette date le montant de la location, à moins
que vous ne préfériez, pour éviter les frais de port, que je vous les remette en
mains propres à votre retour à Bourges.


Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer, Madame, l’assurance de ma plus profonde
considération.


Louis Laufranchi



Aucun commentaire