Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > La famille Déléage > Des lettres, des liens >

La famille Déléage

Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19150727_53J6_0056

Transcription :


Etang le 27 juillet 1915


Mon cher ami


Vous qui êtes au front, vous devez être dans une moins
grande impatience que nous simples péckins qui ne sommes pas
dans le secret des dieux. N’y a t il pas une place pour moi car je m’ennuie loin de
l’action et je serais heureux de prendre part à quelque combat à vos côtés.


Que pense t’on de la fin de la guerre là bas et pourquoi cette
inertie ? N’allons-nous pas profiter de la bataille de Pologne pour tomber sur le
dos ds
Bochs ? Le moment me paraît bien choisi pour les
anéantir.


Cantonnez-vous à l’arrière ou dans les tranchées, dites-nous ce que
vous pensez, votre appréciation nous sera précieuse.


Ici calme du morvan que vous connaissez. Lucille est toujours à Mond,
et Robert a une angine à l’infirmerie de son école.


Je prends du ventre, ça me dégoûte.


[surplus]


A vous et nous tous santé et vive amitié



Bé…



Aucun commentaire

Jean Déléage

Louise Déléage

André Déléage

Maurice Déléage

Autres


Espace personnel