Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > La famille Déléage > Des lettres, des liens >

La famille Déléage

Affichage détaillé (Des lettres, des liens)


FRAD071_19150717_53J6_0027

Transcription :



Monsieur Déléage


Sergent au 95e d’Infrie



34e Cie:Compagnie> – 9e Bon [Bataillon]


Dépôt de passage


Secteur postal 57


[Surplus]


J-L Varriot


256e d'Infrie


5e Bon


19e Cie




Le 17/7/15


Mon cher cousin,


J'ai été véritablement surpris en recevant votre lettre du 12. J'étais persuadé
que vous étiez à demeure à Bourges et vous voilà vous aussi acheminé vers le
front.


C'est dangereux, c'est interdit, mais aussi quelle satisfaction de pouvoir se
dire qu'on a défendu effectivement un petit coin de son pays. Vous serez comme
cette idée vous relève vite le moral dans les mauvaises passes.


Je me permettrai cependant de vous recommander, ceci est un résultat de mon
expérience, d'être prudent " "
débutant aux tranchées. Prenez
le temps, c'est d'ailleurs vite fait, de bien connaître les dangers de la
position avant d'agir avec la désinvolture qui fera dire à vos hommes que vous
n'avez pas la frousse. Vous trouverez peut être ce conseil un peu déplacé. Mais
j'en ai déja tant vu de débutants payer chèrement et sottement un
geste de bravade inutile que je crois pouvoir me permettre de vous le
faire donner.


Je n'ai pas répondu de suite à votre lettre car je l'ai reçue aux tranchées où
par suite de l'absence de mon capne
en permission j'etais CtCommandant
de CieCompagnie et n'avais guère le temps
d'écrire. Aujourd'hui je suis au repos mais trop loin de vous pour que vous
puissiez venir. Peut être un jour nous serons assez rapprochés pour pouvoir nous
rejoindre. Pour ma part j'en serais très très heureux. D'ailleurs je crois que
votre dépôt ne fourni pas exclusivement au 295 et que le hasard pourrait faire
que vous veniez au 256.


En attendant le grand plaisir de vous voir je vous envoie nos meilleures
amitiés.


Varriot


[Surplus]


Marcelle m'a tout l'air d'ignorer absolument votre présence ici. Je l'en ai
averti.


Et.


amical bonjour de ma par à l’adj
Bontemps.




Aucun commentaire

Jean Déléage

Louise Déléage

André Déléage

Maurice Déléage

Autres


Espace personnel