Zoom du moment

Deuxième article sur les prieurés clunisiens

Le patrimoine des Archives départementales à travers la revue "Images de Saône-et-Loire"

La mise en ligne des numéros de la revue "71- Images de Saône-et-Loire" depuis sa création en 1969 jusqu’en 2013 nous éclaire sur la façon dont ses auteurs-chercheurs ont utilisé la richesse et la diversité des documents conservés aux Archives départementales.

Environ un tiers des articles concernent en effet l’histoire du département et mentionnent des sources provenant des Archives départementales.

Un article en deux parties de 2010 consacré aux prieurés clunisiens exploite des documents de la série H consacrée au clergé régulier, notamment le plan terrier de Montrachet (H 21/3), des photographies classées sous la cote 3Fi, mais également des documents conservés dans la série Q relative aux domaines, à l'enregistrement et aux hypothèques qui permettent d’avoir une description précise des parcelles de ces prieurés.

Les études concernant le patrimoine bâti des municipalités utilisent souvent les documents de la série O (administration et comptabilité communales) comme par exemple un article de 2005 sur les écoles d'enseignement mutuel.

Les plans classés dans la série Fi (documents figurés) ont permis d’étudier des ouvrages connus comme le pont entre Saint-Laurent-sur-Saône et Mâcon dans un article de 1989 qui utilise le plan de Du Bois de la ville de 1754.

Les archives de la série T concernant l’éducation ont servi à rédiger une série d’articles sur « les débuts de l’instruction civique en Saône-et-Loire, 1882-1914 » paru en 1989.

Les minutes de notaires de la série 3E sont exploitées à plusieurs reprises comme dans l'article « Quand on allait aux galères » qui évoque un problème d’usurpation d’identité ou dans une étude sur Joseph Dufour, entrepreneur et créateur de papiers peints.

Signalons la rubrique "au hasard des archives" qui met en avant les documents des autres dépôts d’archives du département comme les Archives municipales de Mâcon et de Chalon-sur-Saône. Raymond Oursel, conservateur des Archives départementales de 1963 à 1986, signa de nombreux articles dont celui-ci sur l'intérêt des archives pour l'historien afin de "découvrir la vie profonde, celle des hommes qui naissent, oeuvrent, pensent, souffrent et meurent".