Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > Connaître > Mémoire sauvegardée

Connaître

Mémoire sauvegardée

Rayonnage Archives

Des missions

Service du Conseil départemental, les Archives départementales exercent leurs missions sous le contrôle scientifique et technique de l'Etat.

Méconnu, le métier d'archiviste se dévoile en 5 C. 

Conseiller

Par ses conseils, l'archiviste aide les producteurs d'archives à préserver les documents qui méritent d'être conservés et à détruire ceux qui n'ont plus d'intérêt administratif ou patrimonial.

Collecter

1. Les archives publiques - Ont l'obligation de verser aux Archives départementales la part de leurs archives destinée à être conservée définitivement :

  • les services déconcentrés de l'Etat : Préfecture, services fiscaux, juridictions...
  • les services du Conseil départemental,
  • les établissements publics à compétence départementale : établissements de soins, d'enseignement...
  • les notaires et commissaires priseurs,
  • les organismes privés chargés de missions de service public : Caisse primaire d'assurance maladie...

A noter - Le dépôt des archives anciennes est obligatoire pour les communes de moins de 2000 habitants et facultatif pour les communes de plus de 2000 habitants.

2.  Les archives privées - Les archives privées locales d'intérêt majeur peuvent faire l'objet d'une conservation aux Archives départementales, soit à l'initiative de leurs propriétaires (dépôt, don) soit par entrée extraordinaire (achat...).

Classer, inventorier

Le classement et l'inventaire préparent la mise à disposition des archives au public.
En France, un cadre de classement est commun à toutes les Archives départementales.

Conserver

Conserver les archives dans les meilleures conditions permet de garantir l'accessibilité aux documents et de préserver leur intégrité à très long terme.

Communiquer

La communication des archives au public justifie leur conservation et leur classement.
Les actions de valorisation du patrimoine archivistique (expositions, publications...) participent elles aussi à la communication.


Objectif éternité

Assurer la conservation des documents dans le temps, en vue de les transmettre aux générations futures, est l’une des missions des services d’archives.

Pour parvenir à cet «objectif d’éternité», supposant la pérennité des informations contenues dans les documents et la préservation des supports, les archivistes misent, en amont, sur la conservation préventive, et recourent, si besoin, à la restauration.

La conservation préventive

La conservation préventive vise à créer les meilleures conditions environnementales possibles pour éviter tout dommage aux archives. Elle consiste principalement en :

  • Un contrôle du climat (humidité et température),
  • Une veille biologique (archives saines),
  • Un conditionnement des documents dans des matériaux adaptés.

La restauration

Lorsque les documents n’ont pas été bien conservés, se sont dégradés, une restauration est parfois nécessaire. Celle-ci ne consiste pas à faire du neuf mais à stabiliser l’état des documents par une intervention sur le support (traitement curatif).

Trois obligations doivent être respectées lors de la restauration d’archives :

  • l’utilisation exclusive de matériaux neutres,
  • la réversibilité des matériaux utilisés,
  • le respect de l’intégrité des documents.

Les Archives départementales de Saône-et-Loire disposent d’un atelier de restauration et font exécuter, en complément, des prestations de reliure et de restauration par des sociétés privées.

Appareil de mesure de l'hygrométrie

Espace personnel