Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > Découvrir > Espace culturel > Zooms > Zooms archivés > Mars 1943 : l'atterrissage clandestin de Jean Moulin à Melay

Découvrir

Mars 1943 : l'atterrissage clandestin de Jean Moulin à Melay

Extrait du rapport de gendarmerie du 20 mars 1943

 

Dans la nuit du 19 au 20 mars 1943, Jean Moulin atterrissait dans le plus grand secret à Melay (Saône-et-Loire) à bord d’un Lysander provenant d’Angleterre. Accompagné de deux autres résistants d’envergure - le général Delestraint, chef de l’Armée secrète et Christian Pineau, chef du réseau «Phalanx», il revenait en France pour accomplir une nouvelle mission: créer le Conseil National de la Résistance française (CNR).

Dans les archives de la Préfecture de Saône-et-Loire, un dossier (W109299) composé de dépositions de témoins dont le signalement est à l’origine de l’ouverture d’une enquête et de rapports révèlent la mobilisation immédiate des autorités françaises pour déterminer les raisons de cet atterrissage mais aussi leur échec à y parvenir.

Après quelques tâtonnements, le lieu de l’atterrissage est enfin identifié avec certitude mais la prospection menée sur place n’apporte aucun indice. Les témoignages, trop imprécis, ne permettent pas aux enquêteurs d’en savoir plus. De même, les dépouillements de registres de logeurs et d’hôteliers dans le but d’identifier des étrangers de passage ne donnent rien.

L’affaire est donc rapidement close. La dernière pièce du dossier, datée du 1er avril, se borne à constater le mystère qui entoure cet atterrissage dans la mesure où ni la nationalité de l’avion ni les causes, ni le but de cet atterrissage (dépôt de matériel, débarquement ou embarquement de passagers ?) n’ont pu être déterminés.

Rapport de gendarmerie du 20 mars 1943

Espace personnel