Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > Découvrir > Espace culturel > Zooms > Zooms archivés > Enquête agricole, 1880

Découvrir

Enquête agricole, 1880

M 2471

Dans l'objectif de mieux connaître la situation agricole du pays, l'administration française pris l'habitude de recueillir ses informations par le biais d'enquêtes relayées, dans les départements, par les Préfets auprès des maires. En 1880, le questionnaire vise, comme d'ordinaire, à quantifier les surfaces agricoles (terres, prés, bois...) ou encore à recenser les différents types de culture mais s'intéresse surtout aux vignes et ce n'est pas un hasard.

En 1863 dans le Gard, des viticulteurs constatent, impuissants, le dépérissement de leurs vignes. Cinq ans plus tard, Jules-Emile Planchon identifie l'auteur du mal : il s'agit d'un puceron d'origine américaine, inféodé à la vigne, baptisé Phylloxéra vastatrix. 

L'invasion s'étend rapidement à l'ensemble du vignoble français et prend des proportions de calamités. Pouvoirs publics, scientifiques, cultivateurs et même hommes d'Eglise se mobilisent. Les premiers traitements sont fantaisistes, inefficaces et onéreux.

Cette crise viticole majeure se clôt en 1900 grâce à la technique de la greffe de vignobles français sur des plants résistants au phylloxéra, d'origine américaine.

Les questionnaires de l'enquête agricole de 1880, aujourd'hui conservés aux Archives départementales, figurent parmi les sources de l'histoire du phylloxéra en Saône-et-Loire.

A titre d'exemple, nous vous proposons de consulter en ligne le questionnaire retourné par la commune de Rully et une lettre du comte de Montessus (1881) évoquant le traitement utilisé sur place.



 

 

M 2471 Questionnaire retourné par Rully, 1880 (M 2471) Questionnaire retourné par Rully, 1880 (M 2471) Questionnaire retourné par Rully, 1880 (M 2471) Lettre du comte de Montessus, maire de Rully, au Préfet de Saône-et-Loire, 29 octobre 1881 (M 2471)

Espace personnel