Archives départementales de Saône-et-Loire

Accueil > Découvrir > Espace culturel > Zooms > Zooms archivés > Sur le pont...

Découvrir

Sur le pont...

Projet retenu en 1958 (3340 W 22)

Fêté le 6 décembre, saint Nicolas est particulièrement apprécié des enfants sages auxquels il distribue de petits présents. 

Auteur de prodiges multiples selon la tradition, au nombre desquels le sauvetage de matelots, il est, de fait, également reconnu saint protecteur des marins et des bateliers.

C’est d’ailleurs à l’initiative de deux d’entre eux que fut installée, le 8 juin 1958, au-dessus de la Saône, une nouvelle statue de saint Nicolas à hauteur de la troisième pile du pont reliant Mâcon à Saint-Laurent.

Cette œuvre, réalisée à partir d’un bloc de pierre issu des carrières de Fontaines-lès-Chalon, sculptée par un dénommé Bateau, prit la place d’une ancienne statue en bois peinte du XVII° ou du XVIII° s., dégradée par les ans et confiée, à sa dépose, au musée des Ursulines de Mâcon (n° d'inventaire 12255, H. 112 cm, l. 49 cm, épaisseur 23 cm).

Des écrits attestent de liens particulièrement anciens entre ce pont et ce saint patron. Selon leurs indications, on sait, qu'en 1423, une crue emporta une arche du pont et, avec elle, une chapelle dédiée à saint Nicolas mais aussi qu'en 1426, une niche fut creusée pour y déposer une (première) statue du saint homme.
 
Les documents présentés ici sont majoritairement issus des dossiers de travail de Pierre-Claude Fournier, architecte des monuments historiques de Saône-et-Loire de 1937 à 1967, versés aux Archives sous le numéro 3340W.

 


 

Dessin de Daniel Chantereau représentant l'ancienne statue en bois de saint Nicolas (BH GF 157) Photographie de l'oeuvre du sculpteur Bateau (3340 W 22) Poème rédigé par Nicolas Hoppmann, batelier (3340 W 22) Pont de Mâcon sur la Saône (1818), extrait avec la statue de Saint-Nicolas dans une arche (2S 92)

Espace personnel