Grande collecte 14 - 18

Contributions de particuliers à la mémoire de la Première Guerre mondiale

En novembre 2013, une soixantaine d’institutions patrimoniales, dont les Archives départementales de Saône-et-Loire ont participé à «La Grande Collecte» de documents personnels sur la Première Guerre mondiale, organisée à l’initiative des Archives de France, de la Bibliothèque nationale de France, de la Mission du centenaire et d'Europeana 1914-1918.

Cet appel, lancé au public afin de valoriser les archives privées de cette époque et de partager ce trésor de mémoire, notamment par une mise en ligne des documents prêtés ou donnés, a connu un vif succès. Que tous les participants soient ici vivement remerciés.
C'est le résultat de cette opération qui est présenté dans cette rubrique.

Une sélection de documents de chaque contributeur est également consultable sur les sites www.europeana14-18.eu et www.lagrandecollecte.fr  

Nous vous invitons également à découvrir un autre exemple de partage et de valorisation de la mémoire locale sur la Première Guerre mondiale à travers l'initiative d'une publication et d'une transcription collaborative du carnet de guerre de Jean Marin, soldat de Saône-et-Loire. 
 

Résultats 1326 à 1350 sur 1559 :   <<<404142434445464748495051525354>>>

1559 résultats - Nombre de résultats par page :

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 3 mai 1917.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 8 mai 1917.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 8 juin 1917.


Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre d'août 1917.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre d'août 1917.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 9 septembre 1917.


Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 14 septembre 1917.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 16 septembre 1917.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Carte postale du 26 octobre 1917.


Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 6 mai 1918.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 18 mai 1918.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Mettre du 22 mai 1918.


Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 24 mai 1918.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 30 mai et du 12 août 1918.

Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 27 août 1918.


Bouley, Georges/Coulon, Céline

Georges Bouley, agriculteur, conscrit de la classe 1911, bureau de Chalon-sur-Saône, matricule 1535, exempté du service militaire pour rachitisme en 1912, a reçu plusieurs citations pour ses actes de bravoure à son poste de brancardier.
Lettre du 30 octobre 1918.

Laffont, Pierre

Dague réalisée à partir de matériaux de récupération. Une cartouche de fusil décorée d'ornements végétaux constitue le manche, tandis que la lame est sculptée d'une fleur et d'une inscription "Reims".

Krack, François

Photographie de l'inauguration par le roi des Belges Baudouin d'un monument à la mémoire des chasseurs ardennais morts en 1940 à Martelange (Belgique), le 11 mai 1952. A la droite du roi se trouve le lieutenant-colonel François Krack, ancien filleul de guerre d'Antonine Legros, institutrice à la Roche Vineuse. Ce document a été retrouvé par le contributeur lors d'une brocante en 2009.


Gautheron, Emile Eugène

Emile GAUTHERON est né à Diconne (Saône-et-Loire) le 10 novembre 1878. Après l'école primaire, il commence à travailler comme garçon de course, puis chef de rayon dans l'entreprise de tissus Piffaut à Chalon-sur-Saône. Après la décision de son frère aîné François René (1876-1970) d'abandonner la prêtrise, il reprend des études au grand séminaire d’Autun (section des vocations tardives). Ordonné prêtre en 1902, il a d’abord été nommé vicaire à Saint-Marcel (1902-1906), puis à Saint-Vincent de Chalon (1906-1914), où il entraîne les jeunes de la paroisse au sein de l'association de gymnastique Chalon-Espérance. Mobilisé le 3 août 1914, il a été successivement affecté à l’ambulance 16-VIII, au train sanitaire 7 B, PLM (11 octobre 1915), à Neufchâteau (janvier 1917) puis au groupe de brancardiers divisionnaires de la 48e DI (6 mai 1917). Prêtre infirmier-brancardier, sa résistance physique et son grand courage lui ont valu de faire des tâches particulièrement difficiles comme tenir les opérés pendant l’amputation ou incinérer les membres coupés. Il apportait également le réconfort de la foi ou tout simplement de la parole en ces temps très pénibles. Emile ne retrouve Chalon-sur-Saône que le 21 février 1919. En 1928, il est nommé chanoine, rattaché à la paroisse chalonnaise de Saint-Cosme. Il est décédé le 27 avril 1949 à Autun, en célébrant une messe. Marie-Thérèse Geoffroy, nièce d’Emile et belle-fille de François Louis Louarn, a mis par écrit tout ce qu’elle savait sur son oncle ; elle note que François René GAUTHERON, frère aîné d'Emile, est devenu professeur de lettres et sera pendant un temps le plus jeune agrégé de grammaire de France. Il n'est pas parti au front mais a été affecté au ministère de la Guerre à Paris, comme secrétaire d'état-major de la 29e brigade d'infanterie. On le trouve au Canada en 1916 (Québec, Halifax, …), détaché par le ministère des Affaires étrangères, où il a exercé en tant que professeur de lettres et fondateur de l’Alliance française au Canada. Chevalier de la Légion d’honneur, François René est décèdé le 1er février 1970.
Portrait photographique d'Emile Gautheron en uniforme de la 7ème section d'infirmiers.

Gautheron, Emile Eugène

Photographie d'Emile Gautheron, infirmier originaire de Diconne (Saône-et-Loire), et un médecin (?) devant un four. Ils s'apprêtent à incinérer des membres amputés.

Gaudillère, Marie-Laure

Carte postale de propagande : "la France l'Allemagne ; même dans le timbre-poste chacune des deux nations se représente telle qu'elle se voit, telle qu'elle se sent". Edition Lorraine, Paris. Sans date.


Jacquet, Eugène

Carte postale de propagande reproduisant en version bilingue française et anglaise le contenu d'une affiche annonçant la condamnation à mort de quatre personnes du réseau Emile Jacquet à Wattignies (Nord) pour avoir aidé des soldats français et anglais à s'évader en direction de la France.

Gaudillère, Marie-Laure

Carte postale de propagande bilingue en français et en anglais reproduisant une affiche d'avril 1916 signée des autorités allemandes annonçant l'évacuation des populations civiles de Lille à l'exception des jeunes enfants, de leurs mères et des vieillards, pour être conduits par l'armée allemande dans des camps.

Gaudillère, Marie-Laure

Carte postale de propagande bilingue en français et en anglais reproduisant une affiche du tribunal du conseil de guerre impérial allemand siégeant à Bruxelles du 12 octobre 1915, annonçant la condamnation à mort de 6 personnes et aux travaux forcés pour 21 autres personnes pour trahison en bande organisée.


Von Bulöw, Karl

Carte postale de propagande bilingue en français et en anglais reproduisant une affiche signée du général allemand Karl Von Bulöw, datée du 22 août 1914 à Liège (Belgique), et annonçant qu'il a autoriser l'incendie de la ville d'Andenne (Belgique) et l'exécution de 110 personnes.

Résultats 1326 à 1350 sur 1559 :   <<<404142434445464748495051525354>>>
Afficher/masquer